Obfuscator: Reloaded

La protection logicielle est un sujet qui prend de plus en plus d’importance, surtout depuis l’apparition de l’informatique ubiquitaire et mobile (smartphones, tablettes, etc.). L’implémentation de mesures efficaces contre le piratage et la modification illégale de logiciels induisent un coût important lors du développement, car ces mesures requièrent souvent l’intervention d’un spécialiste en sécurité. Une phase nécessaire à toute mise à disposition ou modification illégale de logiciel est appelée ”reverse-engineering” et vise à comprendre le fonctionnement interne d’un programme, dans le but de contourner et désactiver les mécanismes de protection présents.

Durant cette présentation, nous allons présenter notre outil d’obfuscation open-source basé sur la suite de compilation LLVM (http://o-llvm.org). Cet outil, développé durant ces trois derni ères années, utilise différentes passes de compilation afin d’obfusquer un binaire à l’aide de différentes techniques d’obfuscation. Le principal avantage de cette approche est le fait que notre outil est indépendant du langage et de l’architecture.

La version actuelle permet la substitution d’instructions, l’insertion de faux branchements mélangée à des prédicats opaques et du flattening. De plus, nous finalisons actuellement deux passes supplémentaires: le tamper-proofing ainsi que la fusion de fonctions.

SPEAKERS: Johan Wehrli / Julien Rinaldini

Advertisements
This entry was posted in ASFWS 2014, Talks. Bookmark the permalink.

One Response to Obfuscator: Reloaded

  1. Pingback: 10-2014 :Cyberdéfense & Cybersecurité Conf & Training en .ch

Comments are closed.